Tag "Arts martiaux"

Les arts martiaux tiennent une place importante dans la culture japonaise. Très bien exportés à travers le monde, ces arts martiaux se rapportent à trois termes : budô, la “voie de la guerre”, bujutsu, “techniques de la guerre”, et bugei,

Rhee Ki Ha

Rhee Ki Ha, né le 20 mars 1938, est un grand maître sud-coréen de Taekwon-Do. Il est largement reconnu comme le «père du taekwon-do britannique» pour avoir introduit l’art martial au Royaume-Uni depuis son arrivée en 1967. Il est également

Taiji Kase

Sensei Taiji Kase, né le 9 février 1929 à Tokyo est un grand maître en karaté do. Il suivit les traces de son père qui était l’un des plus grands enseignants en karaté Shotokan, mais c’est par le judo qu’il

Karaté

L’histoire du Shôtôkan nous permet d’aborder la vie de celui dont la photo orne la plupart des dôjô : Gichin Funakoshi. Né à Shurie en 1868, le jeune homme commence à pratiquer l’Okinawa-Te vers l’âge de quinze ans, sous la

Ju-Jitsu

Sur le plan historique, le KOJIKI livre des choses anciennes, un des plus vieux ouvrages de référence, puis plus tard le NIHON SHOKI, relatent des épisodes de lutte corps à corps. Dès le début de l’ère MUROMACHI, à partir du

Hidetaka Nishiyama

Maître japonais-américain de karaté né à Tokyo en 1928, il a commencé son entraînement au karaté en 1943 sous Gichin Funakoshi au Shotokan. Deux ans plus tard, alors qu’il était inscrit à l’Université Takushoku, il est devenu membre de l’équipe