• cours karate Bruxelles self défense
    ARTS MARTIAUX
    RED FORCE
    EXAMEN CEINTURE JAUNE

CEINTURE JAUNE

programme examen karaté

ceinture jaune

Une ceinture jaune symbolise la lumière du soleil, un symbole de nouvelle force et le début d'une nouvelle vie. Cela représente le progrès de l'étudiant, car il reçoit des connaissances de son instructeur et devient plus fort et plus compétent.

Le passage de grade pour la ceinture jaune de Karaté est composé de 3 modules. Un module technique (Kihon), un module combat (Kumite) et un module forme (Kata). Pour obtenir la ceinture jaune de Karaté, il faudra obtenir la note minimum de 30/60, chaque module étant noté sur 20.

Il faut au minimum 3 mois de pratique pour passer la ceinture jaune.



KIHON

Déplacements à 5 pas


  • 1. AVANCER : Zenkutsu dachi - Oi zuki chudan
  • 2. RECULER: Zenkutsu dachi - Age uke jodan, gyaku zuki chudan
  • 3. AVANCER : Zenkutsu dachi - Soto uke chudan, gyaku zuki chudan
  • 4. RECULER : Zenkutsu dachi - Gedan barai, gyaku zuki chudan
  • 5. AVANCER/RECULER : Kokutsu dachi - Shuto uke chudan
  • 6. AVANCER : Zenkutsu dachi - Mae geri chudan
  • 7. DEPLACER COTE : Kiba dachi - Yoko geri keage
  • 8. DEPLACER COTE : Kiba dachi - Yoko geri kekomi

KUMITE

Gohon Kumite


  • AVANCER (attaque) - Oi zuki jodan
    RECULER (défense) - Age uke jodan, gyaku zuki chudan
  • AVANCER (attaque) - Oi zuki chudan
    RECULER (défense) - Soto uke chudan, gyaku zuki chudan

KATA

Heian Shodan

Heïan Shodan est le premier kata que chaque karateka apprend, il reprend des mouvements de base tel que gedan-barai, oi-zuki, age-uke en position zenkutsu-dashi et shuto-uke en kokutsu-dashi. Description : Heian signifie la paix tranquille. Sho dan signifie premier niveau, il s'agit du premier kata de la famille Heian (famille de 5 katas comprenant la plupart des techniques de base du karaté). Heian Shodan contient 21 mouvements, les principaux sont Gedan-barai, age-uke, oi-zuki et shuto-uke. Deux positions sont étudiées Zenkutsu-dachi et Kokutsu-dachi.



Définitions

Gohon Kumité

  • Le Gohon Kumité est un assaut conventionnel sur 5 pas et 5 attaques identiques. Après avoir annoncé l’attaque et le niveau, Tori passe en zenkutsu en reculant la jambe droite avec gedan barai bras gauche et kiai. Tori fait 5 pas en avançant, avec à chaque fois une attaque prédéfinie. Il peut s’agir de 5 attaques identiques, comme de 5 attaques différentes. Ceci est une convention en début d’exercice. Uke doit donc bloquer l’attaque 5 fois de suite, et contre-attaquer sur le dernier mouvement avec kimé et kiai. L’objectif de cet exercice est l’apprentissage des techniques pieds/poings et des déplacements. Une fois tout cela maîtrisé, il est très intéressant de faire varier les rythmes et d’effectuer le kiai sur chaque action. La difficulté est de toujours garder la même distance.

Sambon Kumité

  • C’est un kumité conventionnel proche du Gohon kumité mais sur 3 pas au lieu de 5. Après avoir annoncer la technique et le niveau, Tori passe en zenkutsu en reculant la jambe droite avec gedan barai et kiai. Tori fait 3 pas en avancant, avec à chaque fois une attaque prédéfinie. Il peut s’agir de 3 attaques identiques, comme de 3 attaques différentes. Ceci est une convention en début d’exercice. Uke doit donc bloquer l’attaque 3 fois de suite, et contre-attaquer sur le dernier mouvement.

Kihon Ippon Kumité

  • Dans cet exercice, il y a 5 attaques conventionnelles : Jodan oi zuki, chudan oi zuki, chudan mae geri, chudan ou jodan mawashi geri et chudan yoko Geri. Tori et Uke se font face, en yoi. Tori annonce l’attaque qu’il va effectuer et se met en kamae en reculant, garde à gauche. Ceci s’effectue tranquillement, sans précipitation mais avec kime. Uke cherche la distance . Puis, au moment qui lui semble opportun, Tori lance son attaque avec le maximum de conviction mais toujours avec contrôle. Plus l’attaque sera franche, plus la riposte sera efficace. Uke, qui a l’avantage de connaître l’attaque portée, doit bloquer et porter une et une seule contre-attaque. Celle-ci doit être effectuée avec le plus de rapidité possible. Afin de démontrer la précision de la technique portée, Uke maintiendra sa contre-attaque un court instant ( sauf en cas de technique de pied ). Rappelons que le contrôle est un élément très important. Uke se sera retiré ou aura attendu que Tori se soit retirer avant de relâcher sa garde et de revenir en yoi. Pour certaines techniques ( atemi à la nuque notamment), la main gêne parfois le retour de Tori. Il faut donc que Uke recule rapidement pour faciliter le retour de son partenaire. Une fois que les deux protagonistes sont revenus en yoi, Tori se mettra en garde à droite et produira la même attaque en l’ayant toutefois annoncée très clairement. ( et ainsi de suite jusqu’à avoir fait les 5 attaque à gauche et à droite ). A la fin de la série, les deux partenaires changent de rôle et recommencent la série.

Jiyu Ippon kumite

  • Après avoir annoncé l’attaque et le niveau, Tori et Uke se mettent en garde kamae. Tori vient chercher la distance en se déplaçant et Uke fait de même pour contrôler la situation. L’idéal est de partir d’une distance assez longue et de rester dans l’axe lors du passage de grade. Sur l’attaque en oi zuki jodan ou chudan, Uke esquive à gauche. Sur l’attaque en mae geri Uke esquive à gauche. Sur l’attaque en mawashi geri Uke esquive à droite. Sur l’attaque en yoko geri, Uke recule en absorbant. Sur l’attaque en gyaku zuki, Uke peut esquiver à droite ou à gauche.

Ju Kumite

  • C’est le combat libre, non-prédéfini. Cet exercice est demandé pour les examens de ceinture noire.